Printemps du livre/ janvier 4, 2018/ Auteur, Roman étran­ger, Roman policier/ 0 commentaires

Portrait de Alicia GIMENEZ-BARLETT

Alicia GIMENEZ-BARLETT

Née à Almansa (Espagne), Alicia Gimenez-Bartlett a enseigné la littérature et publié des essais et des romans historiques, avant de se lancer dans la fiction policière. Elle est l’auteur d’une série saluée par le Prix Chandler et dont l’héroïne est l’inspectrice Petra Delicato, à la vie professionnelle et personnelle mouvementée. Parmi la dizaine de titres, tous parus chez Rivages, citons Rites de mort (2000, trad. Marianne Millon) et Le Silence des cloîtres (2012, trad. Olivia Hamilton et Johanna Dautzenberg). Dans Personne ne veut savoir (Rivages, 2015, mêmes traducteurs), une enquête sur la mort d’un industriel conduit Petra et son second de Barcelone à Rome.

Bibliographie

Alicia Gimenez-Bartlett, Personne ne veut savoir. (Trad. Olivia Hamilton et Johanna Dautzenberg). Rivages, 2015.

Alicia Gimenez-Bartlett, Un bateau plein de riz. (Trad. Olivia Hamilton et Johanna Dautzenberg). Rivages, 2014.

Alicia Giménez-Bartlett, Un vide à la place du coeur. (Trad. Olivia Hamilton et Johanna Dautzenberg). Rivages, 2010.

Alicia Giménez-Bartlett, Meurtres sur papier. (Trad. Marianne Millon). Rivages, 2005.

Alicia Giménez-Bartlett, Les Messagers de la nuit. (Trad. Marianne Millon). Rivages, 2003.

Agenda

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

× 2 = 12