Printemps du livre/ février 7, 2018/ Non classé/ 0 comments

Portrait de Anna HOPE

Anna HOPE

Diplômée de l’Académie royale de Londres, Anna Hope s’est révélée comme écrivaine avec Le Chagrin des vivants (Gallimard, 2016, trad. Elodie Leplat) où elle avait entrepris de raconter le retour difficile à la vie des femmes Britanniques après la Première Guerre Mondiale. Dans La Salle de bal (Gallimard, 2017, trad. Elodie Leplat) elle relate le destin de John et Ella victimes de circonstances malheureuses et internés dans un asile du Yorkshire en 1911. Ils se retrouvent le vendredi soir au bal organisé par le médecin chef. Ce dernier, passionné de musique et ambitieux frustré compte expérimenter les théories eugénistes qui séduisent jusqu’à Churchill, sur quelques cas bien choisis. Mais son grand projet risque d’être compromis par l’idylle de John et Ella.

Bibliographie

Anna Hope, La Salle de bal. Gallimard, 2017.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

× 8 = 40