Femme à la mobylette, Flammarion, 2017
Orpheline, solitaire, artiste du minuscule, Reine a été abandonnée par son homme. Elle trouve une forme de salut dans une mobylette bleue retrouvée dans le fouillis de son jardin.
Bibliothèque Arlequin, Grenoble
Portrait de Jean-Luc SEIGLE
|||::
97 Galerie de l'Arlequin 38100 Grenoble

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

× 3 = 30

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.