Les lecteurs/acteurs du Printemps

L’incitation à la lecture pour une diversité de publics

Depuis sa création en 2003, le Printemps du livre veille à rendre accessible à un large public la littérature contemporaine, en favorisant notamment l’échange entre les auteurs et les lecteurs. Et, afin de préparer ces rencontres, le réseau des bibliothèques ainsi que les partenaires (librairies, associations et monde éducatif) aident à la circulation des livres durant les mois qui précèdent le Printemps.

 

Les publics dits « éloignés »
Tout au long de l’année, des bibliothécaires et des bénévoles préparent le Printemps du livre auprès des publics dit « éloignés » (personnes en situation de précarité économique ou sociale, personnes malvoyantes, …). Au Café Nicodème par exemple (café associatif proposant des repas à bas prix et des moments de convivialité), une bibliothécaire anime un club de lecture une fois par mois. La préparation de la rencontre avec un auteur du Printemps représente un moment très attendu pour les lecteurs. Cette année, c’est Jean-Marie Chevrier qui sera accueilli au Café Nicodème.
En partenariat avec les associations des quartiers, les centres sociaux et les MJC, des rencontres sont également prévues dans les quartiers populaires de Grenoble : Teisseire, Abbaye et Arlequin, ainsi qu’à l’Ecole de la deuxième chance. Préparées en amont par les bibliothécaires et les lecteurs, ces rencontres permettent ainsi d’ouvrir le débat avec certains auteurs (Frédéric Marais, Antoine Dole et Isabelle Chatellard pour cette année) et de donner la parole à un public qui resterait en marge de cette offre culturelle si on ne lui proposait pas un accompagnement de proximité.
Pour les personnes non-voyantes, le service accessibilité de la bibliothèque municipale travaille en relation avec les associations Valentin Haüy et les Donneurs de voix pour adapter (en braille et en audio-livres) les livres des auteurs invités. Une rencontre publique est organisée pendant le week-end du Printemps du livre, préparée et animée par deux bibliothécaires, cette année ce sera avec Yanick Lahens. Des lectures sont également proposées par les bibliothécaires lectrices, dans le cadre des Bib’lisent, au CHU de Grenoble et aux foyers d’accueil Bons enfants et La Boussole.

 

Le public scolaire
Le Printemps du livre de Grenoble offre aux enseignants l’opportunité d’accueillir un auteur dans leurs classes et de préparer avec leurs élèves le moment privilégié que sera cette rencontre. Potentiellement, tous les auteurs invités – une quarantaine – sont susceptibles de participer. Cette année, 74 rencontres auront lieu, impliquant, outre 12 auteurs jeunesse, 5 auteurs adultes. Auteurs de romans, poètes, illustrateurs, français ou étrangers, essayistes, les propositions sont diverses et concernent au premier chef les enseignants de Lettres mais aussi d’Histoire-géographie, de Langues ou d’Arts plastiques. Une préparation en équipe pluridisciplinaire peut être mise en place. Les rencontres sont menées avec le réseau des bibliothèques de Grenoble. Pour les enseignants qui souhaitent donner une visibilité et valoriser les travaux de leurs élèves, le site du Printemps du livre permet de publier différents types de documents, écrits, plastiques, sonores ou vidéographiques.

 

Le public amateur de littérature
Le public qui fréquente les bibliothèques, les librairies, les associations culturelles, n’est pas en reste évidemment. C’est le public fidèle au festival depuis sa création. Dès l’automne il s’enquière de la thématique choisi, guette l’annonce des auteurs qui seront présents pour lire et échanger avec d’autres autour des œuvres qui seront à l’honneur pendant le festival.
Les clubs de lecture des bibliothèques municipales, les associations de lectures vivantes, les associations proches des librairies, et les réseaux amicaux sont autant d’espaces plus ou moins formels où circulent les livres des auteurs invités et où la parole se délie pour des échanges critiques qui démontrent combien la lecture est fortement enracinée dans la vie.

 

L’appel aux lecteurs
Cette année, le Printemps du livre lance un appel à tous les lecteurs qui souhaitent s’exprimer sur un des livres de la programmation 2015. Une minute trente de célébrité face caméra, voilà le défi proposé aux volontaires pour devenir acteurs du Printemps du livre. Ils sont invités à ouvrir le dialogue autour du festival qui ne tardera pas. Les booktubes ainsi récoltés sont publiés sur le site du Printemps du livre, et sur les pages Facebook du festival et des bibliothèques de Grenoble, en attendant le début de l’édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

+ 41 = 42