Pritemps du livre/ novembre 22, 2017/ Auteur Jeunesse, Roman Jeunesse/ 0 commentaires

Portrait de Sylvie DESHORS

Sylvie DESHORS

Sylvie Deshors a publié une quinzaine de romans destinés aux adolescents. On lui doit notamment la trilogie parue au Rouergue dans la collection DoAdo Noir : Mon amour kalachnikov (2008), Fuite en mineur (2010) et L’Inconnue des Andes (2011), où la jeune Agathe se trouve mêlée à des aventures inquiétantes, ouvrant les yeux sur les réalités souvent violentes du monde. La nouvelle trilogie Nils et Zéna, parue chez Sarbacane en 2017, a inauguré la collection Pépix noir : action, mystère et enquête. Dans le tome 3, Le Commandeur, les deux amis mènent l’enquête après la disparition de Pou, le petit frère de Nils.

Bibliographie

Sylvie Deshors, Nils et Zéna. (ill. Apolline Delporte). Sarbacane, 2016; 2017.

Sylvie Deshors, Douce nuit, minus ! Rouergue, 2012.

Sylvie Deshors, Poisson d'argent. Rue du monde, 2006.

Extrait

Nils & Zéna – #1 – L’homme au cigare (Sarbacane) – Sylvie Deshors :

01

« – Uno !
Nils crie le mot magique pile au moment où le vent se lève. La cabane perchée crisse et tremble, il exulte. Sa carte claque sur la caisse entre Zéna et lui. Son amie lève un sourcil moqueur.
– Je te jure, on dirait que ta vie en dépend. T’as peur de perdre, avoue !
Sans répondre, Nils s’agrippe fermement à sa dernière carte : le joker aux quatre couleurs qui lui assurera la victoire – à tous les coups. Kraï, le corbeau, lâche un horrible couac et profite d’un courant d’air ascendant pour s’envoler. Zéna suit des yeux son protégé. Elle laisse volontairement traîner la partie …
Les jours d’orage la ravissent et la fébrilité de Nils, si certain de gagner, l’amuse beaucoup.
– Allez, Zéna : joue !!
Elle pose son 8 jaune à la seconde où une violente rafale balaie le jeu. Nils se plaque précipitamment sur la caisse … trop tard. Dégoûté, il regarde les cartes colorées s’envoler, tourbillonner sous la cabane, et atterrir une à une dans l’herbe, tout en bas.
– Fin de partie ! L’ouragan est contre toi ! Déclare Zéna d’un air satisfait.
– Tu l’as fait exprès, réplique Nils. Tu savais que tu perdais, et tu t’es débrouillée pour que… le vent… De toute façon, jouer au Uno à deux, c’est idiot.
Son joker inutile en main, il ronchonne. Cette Zéna ! Déjà que la plupart des jeux de société ne valent pas le coup à cause de sa fabuleuse mémoire photographique, elle pourrait faire un effort ! Mais sans plus s’occuper de lui, Zéna s’accroche des pieds et des mains à la plus grosse branche qui se dresse au bout de la plateforme. Figure de proue, tresses au vent, elle rugit. »

Agenda

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

− 4 = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.