Jeanne MACAIGNE

Marion Bernard/ mars 11, 2022

Changer d’air (Éditions les Fourmis rouges) C’est l’histoire d’une maison heureuse qui prend le plus grand soin de ses habitants : elle les réchauffe en hiver, les réconforte les jours de rentrée, et abrite tous leurs secrets. Mais un jour, voilà qu’ils n’arrivent plus à se comprendre et laissent place à la colère et aux rancœurs. Bien déterminée à arranger les choses, alors que ces conflits l’abîment et commencent à la

Lire la suite

Joanna CONCEJO

Marion Bernard/ mars 11, 2022

M comme la mer (Format) De M, on ne saura jamais le prénom. C’est un garçon aux yeux bleus, parfois triste et en colère ; il aimerait être la mer, qui fait ce qui lui chante. Sur la plage de son enfance, il se pose beaucoup de questions : qu’est-ce qu’il y a, de l’autre côté de la mer ? Des souvenirs sous forme de photos se mêlent au paysage marin du présent.

Lire la suite

Agnès MATHIEU-DAUDÉ

Printemps du Livre/ décembre 21, 2018

Un jeune chercheur rédige une biographie du naturaliste Wallace, théoricien avec Darwin de l’évolution des espèces et père de la biogéographie. Il est employé par la Fondation Wallaciana pour étudier les mécanismes adaptatifs du rhinocéros. Son quotidien un peu morne  entre ses rendez-vous amoureux et ses réflexions sur Wallace est bousculé lorsqu’il recueille un jeune juif orthodoxe homosexuel en rupture de ban.Dans Adieu Tante Aimée (ill. Soledad Bravi, Ecole des

Lire la suite

Claire CANTAIS

Printemps du Livre/ décembre 11, 2018

Elle rêvait d’être danseuse orientale ou flic à moto. Finalement, après des études aux Beaux-Arts de Paris et un petit tour du côté de la photographie, elle publie des livres pour enfants. Tantôt auteure, tantôt illustratrice, parfois les deux. On lui doit ainsi On n’est pas des moutons (La Ville brûle, 2016, texte Yann Fastier) et On n’est pas si différents (La Ville brûle, 2015, illustrations Sandra Kollender). Seule à

Lire la suite

Tom HAUGOMAT

Printemps du Livre/ décembre 4, 2018

Après des études à l’École des Gobelins, Tom Haugomat co-réalise le court-métrage Jean-François (Arte, 2009). Il illustre depuis de nombreux articles pour la presse, en France et à l’étranger. Pour son premier album Hors-piste (Thierry Magnier, 2014), Maylis de Kerangal a inventé à partir de ses images sérigraphiées un voyage singulier au cœur de la montagne. Mêmes tons directs, même minimalisme dans À travers (Thierry Magnier, 2018), album où l’on

Lire la suite