Printemps du livre/ janvier 20, 2020/ Auteur, Poésie, Théâtre/ 0 commentaires

Portrait de Corinne Lovera Vitali

C’est un petit livre, mais très fort. Et plus qu’un pamphlet féministe c’est un hommage aux femmes et aux enfants qui ont succombé, ainsi qu’à celles et à ceux qui ont résisté. À la “culture-phallus”, comme dit Jelinek. Aux “grands hommes”, incarnés ici par Rodin et Monet, deux de leurs figures officielles. Mais c’est aussi un mantra rieur, déroulé par une pensée et une écriture irrévérentes qui nous emportent en s’affranchissant de tout type de domination, y compris celle de l’usage officiel des mots.
Ronette et Modine, Éditions Abrüpt, 2019

[Les livres que clv publie depuis 1999 sont tous marqués par une écriture très directe. Elle travaille avec Fernand Fernandez la forme orale et musicale de ses textes, qui compte autant pour elle que les livres.]

Livres
Extrait
Vidéo
Programme à venir

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

6 + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.