Printemps du livre/ janvier 21, 2020/ Auteur Jeunesse, Roman Jeunesse/ 0 commentaires

Portrait de Madeline ROTH
Madeline ROTH

La mère de Lucas a une bien curieuse idée : l’envoyer passer une semaine avec son père, dans un vieux chalet de famille coupé du monde, sans électricité ni réseau. Dans cette solitude à deux, l’adolescent va devoir faire avec ce père mutique. Mais quelques gestes à partager, des photos trouvées au grenier, la nature omniprésente vont peu à peu renouer un fil de complicité entre eux.
Mon père des montagnes, Rouergue, 2019

[Madeline Roth a publié plusieurs romans jeunesse dont L’Été de Léa (Sarbacane, 2015) et Tant que mon cœur bat (Thierry Magnier, 2016), où elle dépeint avec subtilité la force des désirs et des désarrois adolescents.]

Chaque année, quelques uns des invités du Printemps du livre se prêtent au jeu des « correspondance ». Plusieurs auteurs lisent des extraits de leurs textes, en résonance avec une œuvre de la collection du musée de Grenoble. Les médiateurs les accompagnent pour éclairer ces liens subjectifs lors d’un échange avec le public.
Madeline Roth devaient nous lire quelques extraits de son livre (Mon père des montagnes, Le Rouergue Jeunesse, 2019). Candice Humbert, médiatrice, avait choisi le tableau de Laurent Guétal La Bérarde en Oisans et la vallée de la Pilatte (1882, huile sur toile, 120 x 280 cm, musée de Grenoble).
Madeline Roth nous propose une lecture des extraits choisis, et Candice Humbert nous explique en quelques mots ce qui a inspiré leur choix du tableau de Laurent Guétal (cliquez sur le tableau pour lire le texte).

Lecture en correspondance

La Bérarde en Oisans et la vallée de la Pilatte – Laurent Guétal

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

− 5 = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.